'Cause this is thriller
Thriller at night
And no one's gonna save you
From the beast about to strike

 

Je prend la clé et m'approche d'Iris.

 

- C'était sympa la grande vitesse?

- Nan, sans blague. C'était génial, si j'avais pu j'aurais surement pris une moto à la place de ma bonne vieille voiture.

- Pourquoi tu peux pas te prendre une moto à la place?

- Ca serait moins pratique les matins ... L'entrée du cinéma. Nous y voila.

- Tu veux du pop-corn?

- Yop ! Salé, si possible, me répond-elle.

- Tant mieux, je hais le sucré, comme ça on va pouvoir partager.

 

J'achète un gros pot et les places puis, on s'installe dans la salle. Peu de gens assistent à la seance et nous sommes arrives en avance, on se chamaille donc gentiment pendant 5 minutes pour choisir les places, avant de finalement s'installer. Je prends une bouché de pop corn mais, comme un morfal j'en fais tomber la moitié dans ses cheveux.

 

- Oupch décholé!

 

Je glisse la main dans ses cheveux noirs pour les enlever. Ils sont fins et doux, ils me font penser à ceux de Luz. Pourquoi est-ce que je suis encore en train de la visualiser dans mon esprit ?

 

- Oh putain.

 

Elle ne s'énerve pas et se contente de m'aider. Tellement concentré pour pas faire de gaffes, j'en viens à tirer un peu la langue, c'est ce qu'on fait dans ma famille quand on s'applique vraiment dans quelque chose. Je finis par supprimer toute trace de popcorn de ses doux cheveux, et lui sourit, je lui les pour finir.

 

- C'est bon, t'as plus rien!

 

Je reprend des pop-corns, une moins grosse bouché pour la fourer dans ma bouche.

 

- T'en veux?

 

Elle en prend une poignée puis, les lumières s'éteignent, le film va commencer.

 

- Si tu flippes, évites de m'étrangler si t'as besoin de te serrer à un homme viril. Je souris.

- En termes d'homme viril, je crois que je préfère autant m'accrocher à l'accoudoir du fauteuil, elle rit. Comment ca, menteuse ?

- C'était juste pour insinuer que ça me gêne pas en fait..

 

Je souris, elle me lance des pics, j'ai l'impression que c'est sa façon de se protéger de quelque chose, je ne sais pas quoi.

 

- Tss, en attendant, moi j'ai mon accoudoir et la terre tourne autour du Soleil, tout va bien.

- Parfait alors..

 

Je m'avachis dans mon siège et le film commmence, franchement il est térrifiant, je tente de rester impassible, ça le fait pas trop se je met met à pleurer en criant: AAAAAAAAH MAMAN J'AI PEUR. Mais à l'intérieur j'en pense pas moins. Je me rabats sur le pop-corn en tentant de ne pas vraiment prendre en compte les hurlements de la jeune cheerleader blonde qui est en train de se faire découper avec un hachoir à viande. J'attrape la main d'Iris et la serre fort, faut que y'ai un truc qui me rassure là bordel, je veux pas pleurer mais ça fait peur putain!

 

Elle me chuchote au bout d'un moment : Regarde vers moi, ca sert à rien de te forcer à regarder ce genre de scènes, tu sais.

- Hmm...

 

Je continue à regarder en faisant de gros yeux, j'arrive pas à en détacher mon regard en fait. C'est vachement bien fait leur truc. Je serre plus fort sa main. Je finis par tourner les yeux pour me concentrer sur le pop-corn. Raaah, j'ai déjà tout bouffé! J'attire alors Iris pour la serrer dans mes bras en lui chuchotant un truc comme si j'arriverais à lui faire croire que c'est elle qui est morte de peur et pas moi. Je la serre fort, comme un doudou, faut que je pense à autre chose. Arrêtes de regarder l'écran mec, pense à un truc! Pense à un truc! QUOOOOOOI MERDEUUUH! Je panique, je panique, je panique! Je me concentres sur Iris qui sans vraiment que je sois conscient de mes actes sous la panique, se retrouve blottit contre mon torse. Bon bah, cool...Et bien sur dans un moment pareil le seul truc que je trouve à dire c'est:

- J'aime bien..ta coiffure..

- ... Merci ... je suppose.

- Et sinon, ça va bien ? La famille ... ... Les amis ......les poissons rouges ?

- Baaah, ma mère chiante, mes soeurs toujours pareil. Vàlà vàlà..

 

Des cris...Les miens maintenant, cris de filles, franchement ta gueule Max.

Note à tous les mecs: N'allait jamais voir un film d'horreur avec une fille, parce que si tu veux la jouer viril et que tu cris comme une fillette de trois ans en plein milieu, ça ruine beaucoup ton effet.

 

- Bien. Bien. Bien. BIEN. BIEEEEN.

 

Je sursaute à chaque cris. Je me tourne vers Iris pour la fixer dans les yeux, histoire de pas regarder le film. J'entends plus les bruits du film, trop concentré à observer son visage.

 

- TU SAIS QUE T'AS DES PUTAINS DE YEUX!

 

Et oui, les cheerios en train de brûler vives crient fort!

 

- T'AS PAS VU LES TIENS, C'EST PLUS DES YEUX C'EST DES CAILLOUX QUI BRILLENT BORDEL.

- Elles crient plus là, t'es pas obligé de gueuler!

- Ca s'appelle de la PREVENTION. Je suis en train de flipper grave là.

- T'AS QU'A ME REGAAAARDER!

- Ouais, OUH PUTAIN OUAIS.

- Y RESTE ENCORE 1 HEURE DE FILM, CRIS PAS DE SUITEUUUH

- Bon. Tu m'excuseras mais VIENS ON VA CHERCHER DU POPCORN C'EST UNE BONNE IDEE CA, HEIN.

- OUAAAAIS!

 

Je lui attrape la mainn et en se baissant pour ne pas gâcher l'écran, on sort dehors.

 

- ALOOOR, pardon ça m'a perturbé, alors, j'ai pas envie de retourner là-dedans moi, viens je vais te montrer un truc.

- Hmm. Je te suis.

 

On sort, il fait déjà nuit, génial, bien flippant ça. Toujours en lui tenant la main, je lui donne le casque, enfile le mien et monte sur la moto. Elle enfile le sien que je lui me tend et s'installe, en me serrant bien fort. Je commence à allumer les moteurs et je conduis, en allant pas très vite cette fois pour pas lui faire peur, jusqu'à arriver à un bar universitaire où je me garre et descends de ma moto.

_____________________________________________________________________________________________________________________

Toujours pas de photos, sorry....En collab avec ma Nanychooow que j'aime. Oui oui, Mickael Jackson, je sais c'est très original mais bon.