It's time to forget about the past,

To wash away what happened last.

 

Source: Externe

Elle était assise sur le sofa, formé de simple coussins attachés eux-même par une banale petite ficelle. Ses yeux fixèrent ses chaussures noires avec attention, elle aimait bien le côté artisanal de cette partie de la maison. Un style rustique se présentait au voyageurs, même si elle n'appréciait pas vraiment le fait que le grand tableau aux couleurs sombres régnait avec sa grandeur sur le salon/cuisine/salle à manger de l'appartement. Autant dire qu'il gachait tout l'effet artisanal de la pièce. Elle porta unecigarette à ses lèvres rosées légèrements humides pour aspirer une bouchée de la fumée presque invisible que générait la porteuse de cancer. Tout le monde lui disait d'ailleurs que « sa facheuse manie à se griller une clope courerait à sa perte » mais la fausse blonde s'en moquait bien, croyez-moi. Un souffle et la petite brume se dispersa dans la pièce de son étroite habitation. Il était 4 heure du matin, elle n'arrivait pas à dormir. De plus, voir le visage parfait de son amante si apaisé la déprimait en quelque sorte. Elle se doutait bien que son esprit torturé ne lui laisserait jamais une minute de repos. Elle le savait et tentait de l'oublier se concentrant pour faire quelques ronds avec la fumée. Son petit nez en trompette respira l'odeur qu'il trouvait si appréciable, contrairement à la majorité. Ses yeux se fermèrent tandis que ses lèvres commencèrent machinalement à murmurer un petit air. Son corps ne tarda pas à suivre le mouvement de sa lèvre. On pouvait clairement dire que cette fois ci, sa facheuse manie avait bien reuissi à rendre son état plus supportable.

 

Source: Externe


Elle agita ses cheveux blonds lorsqu'elle tourna la tête pour voir si le bruit qu'elle avait hasardement entendu entre ses marmonemment était de sa pensée ou bien réel. Un petit garçon vêtu d'un t-shirt jaune orangé et d'un jogging, les pieds nus sur le sol, se tenait devant elle. Elle souria à sa venue et d'un petit geste de la main lui indiqua de s'asseoir avec un sourire tendre. Il s'exécuta, se hissant sur ses petites jambes pour monter sur le canapé artisanal. Elle ne lui dit rien, elle ne souhaitait pas le brusquer et préférait lui montrer par ses gestes qu'elle le soutenait malgrè la situation. Après de longues et dures minutes, la jeune femme se décida à laisser entendre le son rauque de sa voix.

- C'est le legacy ?
«  Hmm ? » Gemissa le petit, une sorte d'incompréhension dans le regard tandis qu'il leva doucement la tête, fixant le vide, l'esprit clairement ailleurs. La blonde prit une inspiration.

- Tu n'as pas l'air bien Vil'...Je sais à quel point cette lourde tâche peut te paniquer.
- Tu ne sais rien.

Il soupire d'un air mauvais fixant la jolie blonde semblant un peu hautain. Nora attrapa le menton du petit pour soulever légèrement sa tête de façon à le fixer profondément comme si elle pouvait se frayer un chemin un chemin jusqu'au abysses de son esprit.

- Et toi tu sais rien de moi, gamin.

Elle lui susurra d'un air assez angoissant qui évoqua tout de suite de la peur vis à vis de l'enfant, celle-ci se lisait clairement dans ses yeux particulier, entre un marron clair et un jaune avec une pointe de noir. Il secoua la tête de manière à se retirer de l'emprise de son angoisse et baissa les yeux de façon à s'excuser en quelques sortes. Elle s'appuya contre le mur proche du canapé et le fixa intensémment, une manière de bien lui indiquer qu'il ne devait jamais recommencer.
Il s'écarta prenant un peu peur. Il tenta de rester le plus calme qu'il pouvait et alors qu'il se releva son pied hurta le bout de la jolie carpette rouge qui décorait le sol imatation marbre. La jeune femme sourit malicieusement voyant la détresse du garçon s'accroite. Elle était fière, il avait reçu une bonne leçon.

Source: Externe

Quelques minutes après il s'était calmé et il avait finis par se rassoir sur le petit sofa. Il prit une grande et puissante inspiration, l'air entrant doucement par ses narines parcourant avec grâce et raffinement le long de sa trachée pour venir se déposer dans ses poumons. Il souffla avec lenteur puis regarda la jolie blonde intensémment.

- Je fais des rêves...
- Comme tout le monde au final, rigola la jeune femme.

 

Le garçon soupira avec un léger mépris, il n'appréciait pas le fait qu'elle se moque de lui alors qu'il lui révelait quelque chose d'important qui tourmentait sa personne.

 

- Elle a un visage vraiment doux, je ne saurais comment l'expliquer. Elle est si mystérieuse, je ne sais absolument rien d'elle. Penses-tu qu'elle existe réellement ?

Enora baissa la tête, dans son regard une soudaine pointe d'intérêt. Serais-ce un télépathe ?

- Que sais-tu d'elle ?
- Rien, elle ne souhaite rien me réveler mais son mystère me tourmante.

Elle prit une inspiration et appuya la tête contre le mur du petit salon. Ce devait être une capacité qu'il avait acquit. Mais elle n'arrivait pas à comprendre comment. Est-ce que Prudence lui aurait fait partager ses pouvoirs ? Elle l'avait bien fait pour son frère mais vu comment celui-ci avait finis, il me semblait que les deux femmes s'étaient mise d'accord pour ne plus rien mêler à cette histoire surnaturelle. Enora essayait de soigner l'obsession de Prudence comme elle le pouvait car elle trouvait ce genre de choses malsaines et trop dangereuses pour leur entourage. Elle ne voulait pas blesser Darvill.

- Tu devrais te recoucher, soupira t-elle en posant un baiser sur le front du jeune brun. Il ne fut pas surpris, la relation qu'il entretenait avec Enora était assez étrange, elle était comme une grande sœur pour lui et malgré des disputes il l'aimait et réciproquement même si de temps à autre elle l'effrayait légèrement. Il secoua la tête de haut en bas et se releva pour retourner vers sa chambre. Après être parti la blonde se décida à se lever et se dirigea dans la salle de bain.

Source: Externe


Le miroir sans aucune buée laissait voir son visage complet. Elle posa son index et son majeur sur sa cicatrice au bout de son sourcil brun. Ses yeux se fermant et se rouvrant en une dixième de seconde la destabilisa un peu. Ce court laps de temps lui avait rappelé à quel point elle avait été troublé par cet évenement. Vous demandez certainement plus de précisions mais elle en avait guère envie. Une petite goutte avait apparu et battant ses paupières, celle-ci s'était accroché à son mascara noir. Elle ferma les yeux une petite seconde et le maquillage dorénavant mouillé avait formé une atroce marque de sa détresse juste au-dessus des cernes qu'elle n'arrivait pas à soigner. Elle ne voulait plus se voir dans le miroir, elle culpabilisait. Elle avait perdu son petit frère, tout ça à cause de son immense déconcentration.

Elle ne comprit même plus ce qu'il se passait mais son point heurta la glasse la brisant en gros morceaux bien définis. Si il n'y avait pas d'autres personnes dans cette maison elle aurait pousser un hurlement personnifiant sa douleur profonde. Elle se tut et se laissa glisser sur le sol totalement désamparée. Heureusement, la belle avait été comme adopté par les Costati sinon elle ne serait pas ce qu'elle aurait fait sans eux. Ils sont tous pour elle. Prudence, la femme qu'elle aime et Darvill comme son...frère. Rien que d'y penser cela la fit sourire, elle avait perdu un frère et en avait retrouvé un. Mais elle était une inconnue pour lui du moins juste la copine de sa tante. Par contre Prudence avait la chance d'avoir ce lien avec lui bien plus intense qu'Enora ne pourrait jamais avoir. Et elle le voulait, plus que tout au monde. Elle se devait d'être cette sœur pour Darvill. Après cette reflexion, elle finit par se laisser tomber dans un sommeil profond toujours reposant sur le carelage froid de la salle de bain, le poing sanglant, les yeux rougis.

__________________________________________________

Donc cette fois crédit uniquement à moi parce que tout de moi. Oui il n'y a pas de photos mais je les mettrai après, j'étais trop impatiante et je sais que Neikka vu ses messages: « UGUUHZUHZUHEUHEZUHDUHFUZFHUGOFKJVB »

est assez impatiente aussi. (oui elle est très expréssive ma chouquette en sucre)
Bref, je vous aime, bisous et caramel en sucre:


La chanson c'est a beautiful lie de 30 second to mars : https://www.youtube.com/watch?v=gs6EZviQMUk. Elle n'a pas vraiment de rapport mais je l'aime et ce couplet avait un petit très léger rapport.